[Tribune] La fermeture du port autonome de Conakry avec son corollaire

[Tribune] La fermeture du port autonome de Conakry avec son corollaire

La République de Guinée chaque jour s’éloigne des pays normaux, soucieux du bien-être de leur peuple surtout de son développement.
En effet, la fermeture du port autonome de Conakry classé 8ème récemment parmi tant a de lourdes répercussions tant sur le plan économique que social voire même diplomatique.
Sous le magistère du Professeur Alpha Condé, la diplomatie guinéenne redynamisée grâce à la coopération avec la Turquie, notre PORT s’est hissé parmi tant sur le continent.
De ce fait,il génère des milliers d’emplois aux guinéens qui se battent quotidiennement pour joindre les deux bouts.
Aujourd’hui, ces employés se voueront à quel saint ?
La réponse est le chômage.
En conséquence, des crises vont s’aliser .
Sur le plan diplomatique, la relation bilatérale entre nos deux pays connaît déjà des soubresauts. Pourtant, le Ministre des Affaires étrangères doit jouer sa partition à travers le règlement pacifique des différends. Hélas ! Nous constatons un silence absolu.
Sur le plan économique, une telle situation décourage davantage les investisseurs étrangers car le climat guinéen n’est plus propice.
En ce moment, les paisibles citoyens payent le lourd Tribut.
À cette allure, notre pays risque de lourdes sanctions auprès des partenaires au développement. Un adage ne cite-t-il pas ” Aux grands maux,les grands remèdes “?

M. Ahmed Sékou Camara
Président de l’alliance guinéenne pour le développement.
Porte-Parole de l’apav
Vive la République.
Dieu bénisse la Guinée et les guinéens.