La Guinée honorée en Ethiopie : le prix du panafricanisme décerné au Président Ahmed Sékou Touré ! ( Par Sayon Mara)

La Guinée honorée en Ethiopie : le prix du panafricanisme décerné au Président Ahmed Sékou Touré ! ( Par Sayon Mara)

🔴 Tribune ⤵️

Dieu soit loué ! La Guinée vient d’être honorée en Ethiopie. Un de ses dignes fils est à l’honneur : le Président Ahmed Sékou Touré.

En effet, lors du Forum sur le Leadership africain organisé au cœur de l’Union Africaine en Ethiopie, le grand prix du panafricanisme a été décerné au père de l’indépendance guinéenne, le Président Ahmed Sékou Touré (paix à son âme), pour son incorruptible combat pour le mouvement politique et culturel en Afrique.

Le Président Houphouët-Boigny n’a pas eu tort d’affirmer que l’homme du 28 septembre 1958 sera « plus vivant mort que vivant ». Cela vient une fois encore de se confirmer à travers ce trophée dont le Président Ahmed Sékou Touré vient de bénéficier, à titre posthume, pour son combat en faveur du berceau de l’humanité.

Plus les années passent, plus la Guinée, plus l’Afrique se rendent compte combien de fois le grand Syli aimait l’Afrique et se battait pour la dignité africaine. Il incarnait, comme le dirait l’autre, les plus hautes valeurs de l’Afrique.

Grand homme d’Etat, grand guinéen, grand africain, le Président Ahmed Sékou Touré s’est battu toute sa vie pour l’égalité, la défense, la dignité et l’honneur du continent africain. À vrai dire, cette consécration africaine vis-à-vis du Président Ahmed Sékou Touré est l’une des expressions éloquentes et irréfutables que la vérité finit toujours par triompher.

La vérité finit toujours par triompher. Le masque que l’impérialisme et ses laquais africains ont voulu éternellement faire porter au père de l’indépendance de notre pays est tombé. La lutte des patriotes guinéens, des panafricanistes pour la reconnaissance du combat et des œuvres du premier Président guinéen n’a pas été vaine. Elle vient de porter fruit. Le temps, aujourd’hui, donne raison à ces valeureux dignes africains.

                                           Sayon MARA, Juriste