Conakry : ouverture de l’atelier de validation de la politique nationale de développement industriel de Guinée

Conakry : ouverture de l’atelier de validation de la politique nationale de développement industriel de Guinée

La Guinée va bientôt se doter de sa première politique nationale de développement industriel. Ce mercredi 14 septembre 2022, un atelier de validation de cette politique a été ouvert dans un réceptif hôtelier de la place par le Ministère du Commerce de l’industrie et des PME avec l’appui de l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel ONUDI à travers son projet de la relance de la filière Ananas (REFILA).

C’est Madame la Ministre du Commerce de l’Industrie et des PME Mme Rose Pola PRICEMOU accompagnée du Secrétaire Général M. Mohamed BAKAYOKO du ministère et d’autres cadres qui a présidé cette cérémonie.

Dans son discours de circonstance, Madame la Ministre Rose Pola PRICEMOU a rappelé que depuis l’accession de la Guinée à la souveraineté nationale, les différentes politiques économiques mises en place par les régimes successifs n’ont pas pu atteindre l’objectif de doter la Guinée d’une politique industrielle dense, diversifiée et résiliente, c’est dans cette dynamique que la Guinée est actuellement engagée dans des réformes de son cadre de politique industrielle conformément aux priorités du gouvernement telles inscrite au cœur de la feuille de route de son département.

Plus de 40 participants venus des ministères sectoriels ont été formés sur les aspects de l’élaboration et de l’interprétation des indicateurs décrivant le développement Industriel.

Poursuivant, Madame la ministre a remercié le Président de la Transition, le Colonel Mamadi DOUMBOUYA, les partenaires et toutes les parties prenantes qui ont pris part à l’élaboration de ce document. Pour elle, l’objectif final c’est d’aller vers du concret, des actions pragmatiques qui vont nous permettre de révolutionner l’industrie, le développement Industriel en Guinée. Par ailleurs, elle a précisé que ce n’est pas le fait d’avoir le document et des étapes bien claires qui comptent, mais la mise en place effective d’un environnement propice à l’émergence d’un secteur secondaire diversifié, durable, inclusif susceptible de contribuer au bien-être de nos populations.

Le représentant pays de l’ONUDI M. Ansoumane BERETE, qui accompagné le Ministère aboutissant à la validation de ce document de politique industrielle pense que la Guinée pourra désormais avoir un outil adéquat, cohérent, ambitieux de taille à la mesure des besoins, des priorités et réalités du pays et aussi les réalités du monde.

SC MCIPE