Conakry : Lancement des travaux de l’atelier de validation des termes de référence et du processus d’élaboration du profil national et d’un programme en sécurité santé au travail

Conakry : Lancement des travaux de l’atelier de validation des termes de référence et du processus d’élaboration du profil national et d’un programme en sécurité santé au travail

Le Secrétaire Général du ministre du travail et de fonction publique a lancé ce mardi 18 octobre à Conakry les travaux de l’atelier de validation des termes de référence et de lancement du processus d’élaboration du profil national et d’un programme en sécurité santé au travail.

Comment renforcer les capacités des mandants tripartites sur la stratégie de (l’OIT) en matière de gestion systémique de la sécurité et santé au travail afin qu’ils puissent comprendre, valider et participer activement au processus de réalisation du profil national et l’élaboration d’un programme national pour la mise en œuvre de la politique nationale de sécurité et santé au travail ? Tel est l’objectif de cet atelier dont les travaux ont été officiellement lancés ce mardi 18 octobre 2022 à Conakry par Aboubacar KOUROUMA , Secrétaire Général du Ministère du Travail et de la Fonction Publique .

Cette session est organisée par le Service National de Santé au Travail (SNST) grâce à l’appui technique et financier du Bureau International du Travail (BIT). Le Directeur du SNST a dans son discours remercié le Ministre du Travail et de la Fonction Publique d’avoir inscrit ce processus dans son plan d’action ; aussi le BIT pour tous les appuis financiers techniques qu’il ne cesse d’apporter à la Guinée dans l’accomplissement de ses engagements. Il a ensuite souhaité que les << présentes assises soient un heureux contexte pour la mise en place des institutions fortes pouvant favoriser le climat de sécurité et santé au Travail optimal >> a souligné Dr Alhousein YANSANÉ .

Le représentant du BIT Joseph DIEUBOUE a souhaité que cette rencontre de Conakry soit un cadre d’échanges, entre les participants. Des participants qui doivent donner le mieux d’eux-mêmes pour produire un document solide. Il a en outre sollicité du Gouvernement guinéen, au nom du représentant de l’OIT, l’adoption de la politique Nationale de Sécurité Santé au Travail avant la fin de l’année 2022.

Dans sa Communication, le SG du MTFP a appelé la trentaine de participants à un effort collectif pour accorder aux travaux tout le sérieux qu’ils méritent. Ce qui permettra à la Guinée de disposer enfin d’un profil et d’un programme national de sécurité et santé au Travail, reflétant la volonté du Chef de l’Etat, Mamady DOUMBOUYA, celui de prévenir et protéger la sécurité et la santé des personnes en milieu de Travail. Il a, par ailleurs, exprimé la volonté du Gouvernement de transition de prendre toutes les dispositions pour l’adoption et la promulgation d’ici la fin d’année.

Au terme des deux jours de travaux, les participants venus du patronat, mouvement syndical et les structures Etatiques tenteront d’améliorer le document pour prendre en compte les réalités du moment.

Le Service Communication et Relations Publiques