CNT : les conseillers adoptent l’autorisation de ratification des accords relatifs au projet de modernisation et d’extension de la station des eaux usées de Conakry

CNT : les conseillers adoptent l’autorisation de ratification des accords relatifs au projet de modernisation et d’extension de la station des eaux usées de Conakry

Réunis en plénière ce samedi 17 septembre 2022, les Conseillers nationaux ont adopté l’autorisation de ratification des accords relatifs au projet de modernisation et d’extension de la station d’épuration des eaux usées de Conakry, sous une approche d’opération de « Reserve Linkage ».

La commission du Plan, des Affaires Financières et du Contrôle budgétaire a été saisie par la conférence des Présidents, élargie aux membres du bureau du Conseil National de la Transition, afin d’examiner les accords de financement signés le 06 avril 2022 entre la Banque Islamique de Développement et la République de Guinée.

Les travaux d’examen se sont déroulés en commissions et en inter-commissions avec la participation effective des cadres des départements ministériels concernés.

Ce financement est composé d’un accord cadre, d’un accord mandat, d’un accord de prêt et d’un accord d’assistance technique. Le montant global du financement est de 18,80 millions de dollars US décomposé comme suit :

  • 10 millions de dollars US de prêt ;
  • 8,5 millions de dollars US de vente à tempérament ;
  • 300 mille dollars US de don.
    Les conditionnalités de la mise à disposition des crédits se présentent comme suit :
    1- Pour l’accord de prêt :
  • Le remboursement se fera en 36 versements semestriels consécutifs de 194 531,79 de Dinar Islamique (DI) sur une période de 25 ans ;
  • La période de grâce est de 7 ans ;
  • Les frais de service estimés à 507 559,16 de Dinar Islamique seront remboursés en 22 versements semestriels à compter de la date de signature ;
  • Le dernier décaissement est arrêté au 31 décembre 2026.

2- Pour l’accord de vente à tempérament :

  • Le remboursement se fera sur 20 ans ;
  • Le taux de marge est de 2,66% par an.