Alhousseny Makanera prévient :« Le CNRD ne dissout pas le FNDC, le FNDC va créer des troubles en Guinée.»

Alhousseny Makanera prévient :«  Le CNRD ne dissout pas le FNDC, le FNDC va créer des troubles en Guinée.»

Le président de la NFD vient de lancer une alerte aux autorités du pays.Alhousseny Makanera KAKE, toujours fidèle à son combat qui consiste à dissoudre le FNDC s’ est attaqué à nouveau à cette organisation civile et politique qui s’était opposée au troisième mandat d’Alpha Condé.Dans sa publication sur sa page Facebook officielle, l’ancien homme fort du régime déchu du 5 septembre 2021 alerte le CNRD sur la nécessité de dissoudre le Front National pour la Défense de la Constitution qui selon lui pourrait créér des troubles en Guinée qui risquent même d’aller à la guerre civile.

Alors qu’une information judiciaire est ouverte contre lui et ses collaborateurs pour crime de sang,le président de la NFD en séjour depuis Paris n’a pas manqué de fustiger le comportement du responsable du FNDC qu’il qualifie d’ailleurs d’irresponsabilité pour avoir annoncé à faire une manifestation politique.« Si le CNRD ne dissout pas le FNDC, le FNDC va créer des troubles en Guinée qui risquent même d’aller à la guerre civile. Ils ont même commencé avec le CNRD en les menaçant. C’est le bon moment pour le FNDC de prendre ses responsabilités.
Les responsables du FNDC ont commencé à parler de manifestations. C’est de la même manière qu’ils ont agi avec le professeur Alpha Condé. Si on veut construire notre pays, il faut défendre des valeurs,. On sait tous ceux qui sont animés de haine et d’injustice dans ce pays.» a-t-il déclaré.

Plus loin, l’ancien Ministre de l’Information et de la Communication a rappelé qu’il est contre un certain nombre de réaction de la part des acteurs sociopolitiques du pays.Il se dit favorable à ce qu’un militaire soit pouvoir.« Je suis contre la limitation du nombre de mandats. Je suis contre le fait de dire qu’un militaire ne doit pas être candidat. Pour moi, la démocratie se résume à la volonté du peuple.» a-t-il dénoncé.

Son appel à ce qu’un militaire soit au pouvoir est-il une manière de se rapprocher aux nouvelles autorités guinéennes ? Attendons de voir la suite.

La Rédaction : 625254656